Salon de l’automobile de Montréal : Lexus LFA

Pour partager :

On a pu l’admirer sous forme de concept pour la première fois en 2005 au Salon de l’automobile de Detroit. En 2007, une version concept plus fournie a été présenté à Detroit également, suivie en 2008 par un concept roadster en 2008...toujours dans la même ville. Je vous parle bien entendu de la Lexus LFA, avec un modèle de production dévoilé en 2009 au Salon de l’automobile de Tokyo.

Lexus LFA 2012 - Le Blog Auto.ca

Lors du Salon de l’automobile de Montréal, j’ai eu la chance de l’admirer. Présent dès le début de ma visite, ce véhicule possède un design extrêmement élégant, il attirait le regard sur sa plateforme tournante,grâce à une allure aérodynamique et sportive. Mais si ce véhicule a mis autant de temps à voir le jour, c’est parce que Toyota a décidé de la construire entièrement en interne. Chaque élément du véhicule a été conçu par les ingénieurs Toyota. Le constructeur japonais n’a pas souhaité faire comme les principaux constructeurs de supercars, en faisant appel à des sous-traitants. Les ingénieurs ont mis l’accent sur l’aérodynamisme du véhicule, plusieurs études ont été réalisées afin que le résultat soit à la hauteur des espérances.

Ce coupé sport a deux places est motorisé par un puissant V10 de 4,8 litres, au ronronnement très plaisant. La Lexus LFA 2012 possède un moteur V10 d’une cylindrée de 4,8 litres, développant une puissance de 552 chevaux et un couple de 353 lb-pi. Les performances sont dignes de ses concurrentes comme l’Audi R8, la Ferrari 458 Italia ou encore la Mercedes-Benz SLS AMG, avec un 0 à 100 abattu en 3,7 secondes et une vitesse maximale de 325 km/h. La boîte de vitesses est une séquentielle automatisée à 6 rapports et un aileron arrière se déploie automatique à partir d’une certaine vitesse, pour une meilleure stabilité.

Le corps de la Lexus LFA est composé à plus de 60% de polymère renforcé en fibre de carbone. Elle utilise des matériaux légers comme de l’alliage de magnésium, titane et aluminium. Le résultat est là avec une répartition du poids otpimale de 48 à l’avant et 52 à l’arrière. C’était l’objectif visé par les ingénieurs pour ce véhicule à propulsion arrière. La période de production et de vente a débuté il y a un peu plus d’un an et se terminera au mois de Décembre 2012. Seulement 500 exemplaires seront construits et l’unité se vend 375 000$ aux États-Unis. C’est actuellement le deuxième modèle de la lignée F, après la Lexus IS F. Et un nouveau concept a été dévoilé tout récemment par le constructeur nippon, le LF-LC, un 3e véhicule badgé F.

Lexus LFA 2012 - Le Blog Auto.ca

Plusieurs versions de la LFA vont ou ont déjà été dévoilé. Une version pour circuit devrait voir le jour en 2012, tandis qu’une version roadster a été découvert dernièrement lors d’une compétition de drift au Japon. Pourtant, malgré un concept roadster présenté en 2008, aucun véhicule de production n’a été confirmé. D’après certaines sources, il s’agirait d’un exemplaire unique, développé uniquement pour le fun. C’est une information à vérifier, car un modèle roadster pourrait faire sensation parmi les fans de Lexus et Toyota.

En bref, la Lexus LFA est un véhicule qui possède une conception parfaite. Des études poussées ont été effectuées afin d’avoir le résultat voulu. Ce véhicule possède une excellente dynamique de conduite et une très bonne stabilité, même à grande vitesse. Et si vous avez un jour la chance de la voir sur la route, prenez le temps de bien écouter la mélodie de son moteur...c’est un véritable régal !

Brian Oudart - Le Blog Auto.ca

Pour partager :