Sebastian Vettel encore vainqueur

Grand Prix du Japon 2013

Ce qui devait être une saison excitante est en train de se transformer en une saison ennuyante alors que Sebastian Vettel, de l’écurie Infiniti Red Bull Racing, remporte tout sur son passage. Cette première place au Grand Prix du Japon, dimanche, le rapproche encore plus de son quatrième titre de Championnat des Pilotes en autant d’années alors que Fernando Alonso a terminé quatrième derrière Romain Grosjean.

Autant Vettel, parti second, que son collègue Webber partant de la position de tête ont connu de mauvais départs. Webber a pris un virage large dans la première courbe, évitant ainsi les problèmes. Vettel n’a pas utilisé le même chemin, ce qui l’a mis dans le trouble. Lewis Hamilton et Romain Grosjean l’ont dépassé de chaque côté, mais l’aileron avant de Vettel a frappé l’arrière droit de la voiture de Hamilton. Le pilote de Mercedes a dû s’arrêter aux puits et plus tard, s’est retiré de la course, conséquence de cet accrochage.

Vettel s’en étant bien sorti, il est toutefois troisième derrière Webber et le leader Romain Grosjean. Vettel se fait alors dire de ne pas poursuivre Webber afin d’économiser ses pneus et rester en piste plus longtemps. Webber, quant à lui, a planifié une course avec trois arrêts afin d’avoir plus d’allure pour la fin de la course.

L’Australien entre aux puits au 11e tour et est suivi un tour plus tard par Grosjean. Vettel reste jusqu’au 14e tour afin d’installer des pneus à gomme dure. Il pourra donc rester en piste plus longtemps et, ainsi, dépasser ses adversaires.

Quand Webber fait son deuxième arrêt au 25e tour, Vettel accélère le rythme pour venir talonner Grosjean. Lorsque le Français s’arrête une deuxième fois au 29e tour, Vettel en profite pour s’emparer de la tête. Webber est maintenant sur des pneus neufs et avec Grosjean en troisième, l’Australien commence à rétrécir l’écart qui le sépare de son coéquipier. De 12 secondes, il fond à sept secondes lorsque, au tour no 37, Vettel fait son deuxième arrêt.

À ce moment, Vettel sent la victoire. Troisième après son retour en piste, il pourchasse Grosjean et dépasse la Lotus au 40e tour. Lorsque Webber fait son troisième arrêt au 42e tour, Vettel en profite pour reprendre la tête et se diriger vers le drapeau à damier.

Webber était content d’être sur le podium pour cette dernière fois à Suzuka dans une Formule Un, mais il aurait bien aimé gagner.

Plus tôt dans la course, Alonso avait passé la Sauber de Nico Hulkenberg au 45e tour afin de remporter la quatrième place, ce qui le garde actif dans la course au Championnat des Pilotes. L’Espagnol a 207 points, 90 derrière Vettel.

Derrière la Ferrari, Kimi Raikkonen a aussi trouvé le moyen de dépasser Hulkenberg pour prendre le cinquième rang. Ce fut quand même un bon week-end pour l’écurie Sauber alors que Hulkenberg a réclamé les huit points de la sixième place pendant que son collègue Esteban Gutierrez gagnait les six premiers points de sa carrière avec la septième position. Nico Rosberg termine huitième pour Mercedes, Jenson Button neuvième pour McLaren et le dernier point va à Felipe Massa sur Ferrari.

Prochain rendez-vous en Inde le 27 octobre…

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>