Subaru Outback 2010

Pour partager :

Plus haute, plus large, plus spacieuse, elle se rapproche des cotes des VUS et délaisse le créneau des berlines rehaussées.

Plus spacieuse, la Outback de quatrième génération tente de faire encore une fois classe à part, à l'instar de la toute première mouture il y a 15 ans. Se distinguant par des lignes plus audacieuses et plus nettes, la Subaru Outback 2010 propose un châssis révisé et une nouvelle boite de vitesses à variation continue. La Outback innove aussi en matière de polyvalence, étant la première de sa catégorie à proposer des longerons de toit avec barres transversales articulées et une garde au sol plus élevée.

Misant sur le succès des précédentes générations, la Outback 2010 saura plaire aux goûts et aux besoins d'une clientèle diversifiée. Proposant deux motorisations et une variété de versions d'équipement, la nouvelle gamme Outback est un exemple éloquent de l'efficacité mise au service de l'emballage : une habitabilité de classe intermédiaire dans une voiture cinq portes, du reste facile à manoeuvrer et relativement compétente en conduite hors route. Les ingénieurs de Subaru ont réussi à augmenter le volume intérieur de près de huit pour cent, et ce, même si la carrosserie de cette nouvelle version est plus courte que celle de la précédente génération.

Les modèles Outback à quatre cylindres sont pourvus d'une légère évolution du moteur de 2,5 litres, jumelé pour la toute première fois à la nouvelle boîte manuelle à six rapports ou à la transmission CVT livrable en option. La transmission CVT offre aussi un mode imitant une boite traditionnelle à six rapports et des palettes de changement de vitesse montées au volant. Le moteur de 2,5 litres a été modifié pour 2010 de façon à améliorer surtout le rendement énergétique. Il produit toujours 170 chevaux à 5600 tr/min et 170 lb-pi de couple à 4000 tr/min. Qu'elle soit équipée de la nouvelle boîte manuelle à six rapports ou de la transmission CVT, la Outback 2010 plus spacieuse procure des accélérations plus rapides et une consommation inférieure. Le moteur H6 de 3,6 litres produit 256 chevaux et 247 lb-pi de couple, tout en utilisant désormais de l'essence ordinaire.

Subaru propose trois systèmes de traction intégrale à prise constante sur sa gamme Outback 2010, selon les différents moteurs et transmissions de la gamme. Les modèles Outback PZEV et 2.5i Sport pourvus de la boîte manuelle à six rapports utilisent une traction intégrale avec différentiel central autobloquant à visco-coupleur pour partager la puissance 50/50 entre les trains avant et arrière. Les modèles Outback PZEV et 2.5i Sport dotés de la transmission CVT utilisent un différentiel central équipé d’un système d’embrayage à disques multiples à contrôle électronique.

Pour leur part, les modèles Outback 3.6R sont pourvus d’une traction intégrale à distribution variable du couple (VTD) ainsi que d’une transmission automatique à cinq rapports. Le dispositif VTD est un système qui emploie un différentiel central électromécanique jumelé aux capacités d’un jeu d’engrenages planétaires. En temps normal, le dispositif VTD achemine plus de puissance au train arrière pour rehausser l’agilité et la maniabilité, puis il ajuste continuellement la répartition de la puissance en fonction des conditions routières et de l’état de la chaussée. Ainsi, par temps sec, la puissance est partagée dans une proportion de 45/55 entre l’avant et l’arrière, alors que sur les surfaces glissantes, la puissance se divise en proportions égales (50/50) entre l’avant et l’arrière.

Nouvelles lignes et confort renouvelé

Fidèle à ses origines, la nouvelle Outback conserve les atouts d'une routière et d'un VUS. La garde au sol de la nouvelle mouture a été rehaussée à 220 mm. À l'intérieur, l'habitacle est non seulement plus spacieux, mais aussi plus raffiné. Le tableau de bord à quatre cadrans a été bonifié sur tous les modèles par l'ajout d'un affichage de données avec ordinateur de trajet au centre de la planche de bord. Les enjolivements et ornementations d'aspect plus chic sont légion, comme en témoigne le nouveau volant à trois branches. Le nouveau frein de stationnement électronique (avec dispositif antirecul électronique) élimine le traditionnel levier de frein à main et libère de l'espace dans la console centrale.

Le confort de sièges a été amélioré grâce à un nouveau dessin de siège à l'avant et à l'arrière. Les sièges arrière disposent désormais d'un réglage d'inclinaison. À l'avant, la forme des dossiers procure un meilleur espace pour les genoux des occupants arrière, tandis que la conception de l'assise des sièges favorise un meilleur dégagement aux pieds à l'arrière.

Équipement en hausse

La liste des caractéristiques de confort livrables de série ou en option sur l'ensemble de la gamme Outback 2010 s'est allongée. Par exemple, le modèle d'entrée de gamme s'équipe de série de commandes de chaîne audio et de régulateur de vitesse intégrées au volant, de sièges avant chauffants, de rétroviseurs dégivrants à réglage électrique, d'un siège conducteur à réglage électrique, de phares entièrement automatiques et d'une entrée audio auxiliaire. L'affichage multifonction avec ordinateur de trajet qui est livré de série renseigne le conducteur sur le kilométrage parcouru, l'autonomie de conduite et la température extérieure.

La polyvalence et le souci du détail étant les mots d'ordre, chaque Outback 2010 s'équipe d'une nouvelle galerie de toit au mécanisme novateur. Les barres transversales intégrées et articulées peuvent être placées en position au gré des besoins. En dissimulant les barres transversales dans les longerons de toit lorsqu'elles ne servent pas, on parvient à rehausser le rendement énergétique et à réduire le bruit en diminuant globalement la résistance au vent.

À cette liste d'équipements de série, les nouvelles Outback 2.5i Sport et 3.6R ajoutent un dégivreur d'essuie-glaces avant, un toit ouvrant vitré électrique avec pare-soleil, un volant et un levier sélecteur gainés de cuir, un rétroviseur intérieur anti-éblouissement avec boussole, une prise multimédia avec ports iPod et USB, un système de téléphonie mains libres à activation vocale ainsi qu'un récepteur de radio satellite qui s'accompagne d'un abonnement d'essai de trois mois.

Les modèles 2.5i Sport et 3.6R peuvent également se bonifier du groupe d'options Limited, qui inclut un contrôle de température  automatique à deux zones, une chaîne audio plus performante, des ornementations intérieures au fini bois, une sellerie de cuir et un siège passager à réglage électrique.

Un groupe d'options multimédia peut s'ajouter au groupe Limited, tant sur la version 2.5i que sur la 3.6R. Il comprend un centre multimédia avec lecteur CD/DVD, un système de navigation à activation vocale, une caméra de vision arrière, un système Bluetooth à activation vocale et affichage.

Vidéo Subaru Outback 2010

Trouver une Subaru Outback à vendre sur autoExpert.ca

Subaru Canada

Pour partager :