Un V6 de 300 cv chez Cadillac

Pour partager :

Cadillac semble être devenue la marque de GM qui offre la toute dernière technologie disponible. À l’automne, un nouveau V6 de 300 cv sera disponible dans les STS et CTS 2008. Ce moteur de 3,6 litres est même le V6 le plus puissant de l’histoire de GM, et cela inclut le fameux V6 turbo de 3,8 litres qui équipait les sinistres Buick Grand National de la fin des années 80. Ce qui est nouveau, c’est que le 3,6 L n’a pas besoin d’un turbocompresseur pour lui permettre d’atteindre ses 300 cv, mais il utilise plutôt la dernière évolution à la mode, l’injection directe.

En gros, cette technologie place l’injecteur directement dans la chambre de combustion, entre la bougie et les soupapes, au lieu de son emplacement habituel dans la tubulure d’admission en amont des soupapes. Ce faisant, cela permet un taux de compression plus élevé, et donc un puissance spécifique plus grande.

Par contre, l’injection directe est souvent bruyante, parce que les injecteurs opèrent à une pression de carburant supérieure à  110 Bar (1700 psi). Pour corriger ce désagréable trait de caractère, les ingénieurs de GM ont inséré un collet amortisseur entre l’injecteur et la culasse.

L’injection directe est appelée à se démocratiser, puisqu’elle permet de meilleures performances, tant en puissance, en consommation de carburant qu’en niveau d’émission de polluants.

À titre de comparaison, ce 3,6 litres de 300 cv est plus puissant que le V8 4,6 litres que Cadillac a lancé en 1993, un moteur très sophistiqué pour son époque.  Par contre, ce V6 devrait être beaucoup moins assoiffé que son grand frère, car Cadillac prévoit des consommations meilleures que celles de l’ancienne CTS 2007 avec son moteur de 255 cv. Pour mémoire, celle-ci consommait 8,7 litres/100km sur route, et 13 litres/100km en ville.

Actuellement, Audi, Mazda, Volkswagen, Pontiac et Mitsubishi proposent l’injection directe sur certains de leurs moteurs.

Trouver une Cadillac à vendre sur autoExpert.ca

Le Blog Auto

Pour partager :