Une belle victoire pour Vettel à Montréal

Pour partager :

GRAND PRIX DU CANADA 2013Après une journée de qualifications pluvieuse, Dame Nature a offert une très belle journée aux amateurs du Grand Prix du Canada à Montréal. Le Grand Prix canadien était l'un des quatre que Vettel n'avait pas encore remportés. Le coureur d'Infiniti Red Bull Racing a réussi à combattre ses fantômes de belle façon en dominant de bout en bout, de la ligne de départ jusqu'au drapeau à damiers.

Il a terminé à plus de 14 secondes devant le pilote de Ferrari, Fernando Alonso, lui-même parti de la sixième place. Lewis Hamilton parti en deuxième position a dû se contenter de la troisième marche du podium pour la troisième fois cette saison.

De la pole position, Vettel a tenu Hamilton à l'écart au premier virage pour aussitôt travailler à rester à la position de leader. Lorsqu'il s'est arrêté au 17e tour, le pilote d'Infiniti Red Bull Racing avait sept secondes d'avance sur son plus proche compétiteur. De retour en piste, il a poussé encore plus fort. Au 30e tour, 19 secondes le séparaient du deuxième aspirant!

En fait, le plus grand danger de Vettel était de rester concentré. Il a commencé par frôler un mur, puis, au 52e tour, il a perdu le contrôle de sa voiture dans la première chicane et a été forcé de couper le coin. À chaque fois, il est revenu en piste sans avoir perdu de son ardeur.

Vettel a avoué n'avoir eu aucune difficulté à se bâtir des avances confortables, et surtout, à les conserver. C'était une course très importante à gagner pour Infiniti Red Bull Racing. Il est très fier de sa victoire. Trois Grands Prix résistent toujours à Vettel: l'Allemagne, la Hongrie et le Texas.

La course d'Alonso a été moins facile. Passé de la sixième à la cinquième position au premier tour en dépassant la Williams de Valtteri Bottas, il s'est attaqué à la Red Bull de Webber et à la Mercedes de Nico Rosberg. Webber et Alonso ont tous les deux doublé Rosberg et, à la mi-course, Webber a aligné plusieurs tours rapides et était fin prêt à attaquer Hamilton. À la place, il a été touché par un retardataire, Giedo van der Garde et sa Caterham. Son aileron avant endommagé, il a perdu de l'allure et Alonso a pris sa place.

L'Espagnol a par la suite chassé Hamilton. La Mercedes s'est bien défendue sur à peu près une demi-douzaine de tours, mais elle a finalement succombé à la rapide Ferrari au tour #63.

Au classement des points pour ce Grand Prix, on retrouve Lewis Hamilton en troisième place. Suivent Marck Webber (4e), Nico Rosberg (5e), Jean-Eric Vergne (6e), Paul di Resta (7e), Felipe Massa (8e), Kimi Räikkönen (9e) et Adrian Sutil au 10e rang.

Le prochain rendez-vous est à Silverstone, Angleterre le 30 juin prochain.

Le décès d'un travailleur de piste vers 18h00 est venu assombrir la fin du Grand Prix. Il a été blessé lors de la récupération d'une voiture de course immobilisée. Transporté à l'hôpital, il est malheureusement décédé des suites de ses blessures.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :