Une fin de semaine de rêve pour le Grand Prix

Grand Prix F1 Montreal 2014

Ce fut l’une des plus belles fins de semaine de Grand Prix depuis plusieurs années. Trois jours de qualifications et de course avec du temps ensoleillé et de la chaleur, que demander de plus? Et comme d’habitude, le Grand Prix de Montréal a réservé des surprises à ses spectateurs. Chaque année, beaucoup de gens essaient de prédire l’issu de cette course, sans succès. Même les experts…

Dès le début de la semaine dernière, plusieurs prédisaient une victoire de Hamilton ou de Rosberg. Il faut dire que, depuis le début de la saison, les Mercedes dominent outrageusement les classements. Même le promoteur du Grand Prix favorisait Rosberg. Ils se sont tous trompés puisque c’est Daniel Ricciardo, sur Infiniti Red Bull, qui l’a emporté, un peu plus de quatre secondes devant Nico Rosberg.

Sans problèmes mécaniques, Nico Rosberg l’aurait probablement emporté. Son confrère, Lewis Hamilton, a dû abandonner au 46e tour en raison de problème de freins. Dès le 40e tour, Hamilton et Rosberg se sont plaints par radio d’une perte de puissance. Ils perdaient deux secondes au tour sur le troisième coureur Felipe Massa. On leur a dit que le problème ne pouvait pas être réglé et qu’ils devraient batailler fort pour rester en contrôle. Malheureusement, Hamilton n’a pas eu de chance.

Les derniers tours de piste ont été très excitants. Quatre voitures ont alors talonné Rosberg, toutes voulant prendre la tête. C’est Ricciardo qui s’est risqué le premier, en forçant Perez dans le virage numéro un, et dépassant Rosberg un peu plus loin afin de prendre la tête. Par la suite, Sebastian Vettel double lui aussi Perez, ennuyé par des freins usés, sur l’avant-dernier tour.

Felipe Massa, équipé de pneus moins usés, voit également une chance de dépasser Perez dans le dernier tour. Malheureusement, les deux voitures se sont percutées à haute vitesse, quittant la piste et frappant les barrières avec force, projetant des débris sur le circuit. En moins de deux, la voiture de sécurité a été déployée, retirant toute chance à Vettel de prendre le dessus sur Rosberg dans les derniers virages.

Ricciardo remporte donc son premier Grand Prix, devant Rosberg et Vettel. Jenson Button crée une surprise en quatrième place, devant Hulkenberg, cinquième. La meilleure Ferrari est celle de Fernando Alonso au sixième rang.

Malgré une diminution du bruit qui n’a pas plu aux amateurs, le Grand Prix de Montréal 2014 a été un succès. De plus, pendant le week-end, on a pu apprendre que le cirque reviendra à Montréal pendant encore 10 ans. La Ville de Montréal devra faire des travaux majeurs de rénovation des installations au coût de 30 millions de dollars. Malgré les gros montants en jeu, les retombées économiques associées au Grand Prix sont beaucoup plus importantes.

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>