Une formule 1 plus verte et plus économique

Pour partager :

Le nouveau président de la FIA et ex-directeur de l'écurie Ferrari, Jean Todt, a manifesté sa déception de voir les fameux systèmes de récupération de l'énergie cinétique (KERS) disparaître des monoplaces en 2010; son premier objectif consiste à trouver de nouvelles façon de rendre la F1 plus verte et de trouver des alternatives à ce système.

Jean Todt a donc mis sur pied un groupe de travail pour trouver d'autres technologies qui permettront aux formules 1 d'être plus vertes et des façons de réduire les coûts sans toutefois brimer l'esprit novateurs des ingénieurs. Il devra composer toutefois avec la résistance de certaines équipes face à la réduction des coûts et des budgets.

Le président de Ferrari, Luca di Montezemolo, a, quant à lui, manifesté son appréhension face à certaines mesures. Il n'est pas certain qu'il soit dans l'intérêt de la Formule 1 de remplacer des équipes de constructeur par des équipes qui n'on peut-être pas les budgets nécessaires pour être prêtes à temps ou pour assurer la sécurité des pilotes. Il se demande également si de réduire la durée des courses en F1 ne serait pas une solution intéressante. Il mentionne également qu'il en coûte moins cher de prendre l'avion à deux pour partir en voyage que d'acheter des billets pour le Grand Prix d'Italie pour un week-end.

Le Blog Auto.ca

Pour partager :