Une journée de presse au Salon de l’Auto

Salon de l'auto de Montréal 2013
Crédit photo: Christian Gagnon (2013)

Dans quelques jours se mettront en branle deux Salons automobiles appréciés des Québécois: Detroit et Montréal. Celui de Detroit est évidemment beaucoup plus imposant que celui de Montréal, mais la Corporation des Concessionnaires Automobiles de Montréal fait un travail extraordinaire afin de rassembler tous les constructeurs à cet événement. Et ça marche! En 2010, alors que certains constructeurs délaissaient les grands salons internationaux, celui de Montréal pouvait se vanter de tous les rassembler.

Certains d’entre vous se demandent peut-être ce qui se passe pendant la journée des médias. Cette journée de presse se déroule la veille de l’ouverture du salon aux visiteurs. Vous croyez probablement que c’est une journée agréable où l’on peut s’asseoir dans tous les modèles, prendre toutes les photos désirées et parler aux représentants de toutes les compagnies. Vous avez partiellement raison. En fait, cette journée est très encadrée et, bien que la journée soit enrichissante pour un chroniqueur comme moi, elle est très rigide et épuisante.

La journée commence à 7h. Après être passé à la table de l’accréditation, les journalistes et spécialistes automobiles se réunissent dans le hall du Palais des Congrès afin de prendre un petit déjeuner. Pour moi qui ne suis pas toujours présent sur le circuit des événements, c’est le bon endroit pour renouer avec des collègues que j’ai connu au fil des ans, mais que je ne vois pas souvent en personne.

Vers 8h, c’est le début des discours. Habituellement, on entend celui du président du Salon de l’Auto de Montréal, suivi de celui de son porte-parole, Bertrand Godin, et finalement, celui d’un commanditaire principal. Après avoir bien déjeuné, discuté et écouté des discours, les journalistes partent à la queue leu leu avec, à leur tête, l’animateur de la journée.

C’est là que la visite devient plus rigide. Il faut suivre l’horaire de la journée. Chaque manufacturier a sa petite mise en scène afin de présenter sa nouveauté du jour. Pour ma part, puisque la majorité de ces véhicules ont déjà été présentés ailleurs dans le monde, je m’attarde à l’image des véhicules qui sont souvent lancés en primeur canadienne. C’est d’ailleurs ce que font plusieurs autres médias. C’est l’endroit idéal pour capter des images et les lancer sur les réseaux sociaux. L’instantanéité d’aujourd’hui! Les détails techniques seront publiés plus tard. Cinq à dix minutes sont prévues pour chaque constructeur, quelquefois quinze. Et pas question de prendre du retard, car nous sommes gentiment rappelés à l’ordre. Les entrevues avec les dirigeants sont généralement planifiées quelques jours à l’avance. Et c’est ainsi tout l’avant-midi.

Après le dîner, quelquefois écourté si les journalistes ont été « délinquants » pendant l’avant-midi, le petit train repart pour le reste des présentations. Tout doit être terminé pour 15h30, puisque les employés préparent le salon pour l’avant-première VIP du soir. Certains médias retournent sur place pendant la durée du salon afin de faire des topos télévisés ou radiodiffusés. Il faut une accréditation à chaque fois.

Si vous croyez que c’est une journée reposante, détrompez-vous. Par contre, elle est tellement agréable!

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>