Une première mesure d’austérité de la part de Magna

Pour partager :

Pour ramener la rentabilité de sa nouvelle acquisition et accélérer le remboursement de sa dette au gouvernement allemand, Magna International prévoit couper près de 11 000 postes dans les usines européennes d'Opel.

Dans un souci de ramener la rentabilité chez Opel et de rembourser le prêt consenti par le gouvernement allemand pour l'acquisition de l'ex-filiale de GM, les dirigeants de Magna International ont pris la décision de couper près de 11 000 emplois en Europe. De ce nombre, Magna en coupe 4000 chez Opel.

On se rappellera que Magna avait obtenu un prêt de quelque 7 milliards de dollars canadiens pour faire l'acquisition d'Opel. Les dirigeants prévoient être en mesure de rembourser à l'horizon 2015.

Le Blog Auto.ca

Pour partager :