Vettel remporte un Grand Prix chez lui pour la première fois

Pour partager :

Gand Prix d'Allemagne 2013
Sebastian Vettel a retenu les assauts de la Lotus de Kimi Raikkonen afin de remporter son premier Grand Prix à la maison à sa sixième tentative. Au Nürburgring, en Allemagne, la meilleure performance de Vettel avait été réalisée en 2009 alors qu'il avait terminé au deuxième rang. Depuis lors, le champion défendant a été relégué plus loin dans le classement allemand, avec une cinquième place l'an dernier.

Parti de la deuxième position, Vettel a doublé le détenteur de la pole position, Lewis Hamilton, dans le virage #1, le pilote de la Mercedes ayant décollé lentement. D'ailleurs, il a aussi été dépassé par le troisième sur la grille de départ, Mark Webber. Cette bataille du départ destinait les Infiniti Red Bull à connaître une bonne course. Pendant que le premier arrêt aux puits de Vettel s'était déroulé dans les règles de l'art, celui de Webber au tour suivant a été tout sauf simple.

L'équipe de ravitaillement de Webber a eu de la difficulté avec la roue arrière droite de la monoplace de l'Australien, mais il a tout de même été relancé dans la course. La nouvelle roue s'est immédiatement détachée et a rebondi dans la voie des stands, frappant un caméraman de la télévision. Il a été traité au centre médical du circuit, puis héliporté à l'hôpital de Coblence.

L'incident a diminué les chances de Webber de terminer dans les points. Après que cette mésaventure fut corrigée, Webber était dernier avec un tour de retard! Plus tard, l'écurie Infiniti Red Bull Racing a été mise à l'amende (30 000 €) pour cette relance non sécuritaire.

Hamilton a déclaré avoir une bonne voiture, mais pour des raisons encore inconnues, elle ne performait pas bien dans ces chaudes conditions. Ce qu'il y a de positif, c'est que grâce à une bonne stratégie des arrêts aux puits, Hamilton a terminé cinquième, permettant à son écurie de demeurer au deuxième rang du Championnat des Constructeurs.

La Lotus de Romain Grosjean a réussi à faire 13 tours sur ses pneus Pirelli à gomme molle, plus que n'importe qui d'autre, ce qui lui a permis de rester en deuxième position derrière Vettel. Au 24e tour, le moteur de la Marussia de Jules Bianchi a explosé, forçant le conducteur français à se mettre sur le bas-côté, l'arrière de sa voiture en feu. Il s'est extirpé de voiture qui, elle, a reculé sur la piste, causant la sortie de la voiture de sécurité.

Cette sortie de la voiture de sécurité a aidé Raikkonen. Les avances ayant disparu et ses pneus venant d'être changés, il a pu attaquer de plus belle lors de la reprise. Le podium a finalement été occupé par Vettel, Raikkonen et Grosjean. Les autres qui remportent des points sont Alonso sur Ferrari, Hamilton sur Mercedes, Button sur McLaren, Webber sur Red Bull, Pérez sur McLaren, Rosberg sur Mercedes et Hülkenberg sur Sauber.

Le prochain rendez-vous est au Hungaroring de Budapest le 28 juillet.

Par Christian Gagnon - LeBlogAuto.ca

Pour partager :