Volkswagen Jetta GLI Edition 30 2014 : c’est notre fête!

Volkswagen Jetta 2014 30 Edition

Volkswagen fête la Jetta GLI en 2014. En fait, ça fait 30 ans que la Jetta GLI est commercialisée en Amérique du Nord. Et c’est nous qui en profitons! Cette Volkswagen Jetta GLI bien spéciale risque de faire des vagues auprès des amateurs de la marque. Son moteur turbocompressé de 210 chevaux est le même que l’on retrouve sous le capot de la GTI, une légende de l’industrie automobile.

Mon véhicule d’essai d’un rouge éclatant fait tourner les têtes avec ses très jolies roues d’alliage chromées de 18 pouces. Il faut dire qu’avec tous les ajouts stylistiques de cette version, la Volkswagen Jetta passe d’une silhouette plutôt banale à un design excitant. Un confrère de travail a même pensé que j’essayais une Audi. Beau compliment! Des phares bixénon adaptatifs, une calandre spéciale avec bande rouge et des emblèmes « Edition 30 » ne laissent aucun doute sur les intentions de cette voiture.

Ces intentions se sont transmises au niveau de l’habitacle. Les très confortables sièges en similicuir se parent de coutures rouges. De plus, ils offrent un excellent support latéral. L’assemblage est parfait et les matériaux composant le tableau de bord sont de belle qualité. Les cadrans avec chiffres blancs sur fond noir sont simples et efficaces. D’ailleurs, le design allemand autrefois austère et froid s’améliore beaucoup avec les années. Le système audio Fender, en option, s’acquitte admirablement bien de sa tâche malgré une interface qui pourrait être plus simple. Les données du système de navigation sont récentes et il est facile à programmer. La programmation vocale est toutefois impossible. L’interface Bluetooth ne sert qu’à jumeler votre téléphone et écouter de la musique en continu.

Volkswagen Jetta 2014 30 Edition Interieur

Ce qu’il faut retenir de cet habitacle, c’est l’espace. Autant à l’avant qu’à l’arrière, tous les occupants ont amplement de place pour leurs hanches, leurs jambes et leur tête. Le coffre à bagages est très grand. Bien que la banquette puisse être abaissée, Volkswagen a également cru bon lui inclure une trappe à ski. Fait inusité, la trappe ne peut s’ouvrir que par l’intérieur alors que la banquette ne peut s’abaisser que par le coffre! L’abaissement de la banquette ne crée malheureusement pas un plancher plat et le seuil de chargement est légèrement trop haut.

Maintenant, la pièce de résistance, la mécanique. Cette Volkswagen GLI n’est ni plus ni moins qu’une berline GTI. Son moteur est le quatre cylindres de 2,0 litres turbocompressé, produisant 210 chevaux et un couple de 207 livres-pied entre 1 700 et 5 000 tours/minute. On pourrait en rester là et ce serait déjà pas mal, son seul péché étant de boire du super. Ce moteur reçoit toutefois l’aide de la magnifique boîte automatique DSG (Direct Shift Gearbox) à six rapports. Cette transmission à double embrayage électronique change les rapports en moins de quatre centièmes de seconde, une performance que je n’ai jamais expérimentée ailleurs dans une voiture de ce prix. L’accélération est impressionnante et, comme je l’ai dit à mes proches pendant l’essai, cette voiture est une « machine à tickets »! À 100 km/h, on se croirait arrêté. Les reprises sont aussi remarquables. Pour en revenir à la boîte DSG, elle offre trois façons de s’en servir. Le mode « D », celui qui offre d’excellentes performances. Puis, le mode « S » qui élève le régime moteur et qui retarde les changements de rapports. Le moteur est alors plus réactif à l’accélérateur. Finalement, vous pouvez changer les rapports vous-même avec les palettes intégrées au volant. À ce moment, tout est possible et les changements de rapports sont toujours aussi instantanés.

Mais il y a plus! La puissance, c’est bien beau, mais il faut aussi que le châssis soit à la hauteur. La Volkswagen Jetta GLI Edition 30 2014 tient très bien la route grâce à ses jantes de 18 pouces et ses pneus à taille basse. La suspension est plus ferme que chez une Jetta normale, mais les bénéfices pour la tenue de route sont proportionnels. La direction précise élève le plaisir de conduire. Le freinage est aussi à la hauteur des performances.

Depuis que Volkswagen a baissé les prix de la Jetta en 2011, au point où elle est maintenant moins chère qu’une Golf, ça m’a toujours titillé. Sa fabrication aux États-Unis m’avait aussi dérangé. Et un premier essai en 2011 m’avait passablement déçu. La voiture était sans saveur et décevante à mes yeux. Mais je viens d’être illuminé! Cette GLI m’a rappelé que Volkswagen est capable de créer des voitures qui procurent des émotions. Elle n’a pas tous les gadgets à la mode, mais elle est drôlement amusante à conduire, comme une GTI. Une semaine, ce n’était pas assez!

En plus, elle n’est que pour nous. Les Européens peuvent nous envier, pour une fois!

Fiche Technique Du Véhicule À L’essai

Volkswagen Jetta GLI Edition 30 2014
Avec Ensemble Technologie

Moteur : quatre cylindres 2,0 litres TSI, turbocompressé, et injection directe
Puissance : 210 chevaux de 5 100 à 6 000 tours/minute
Couple : 207 livres-pied de 1 700 à 5 000 tours/minute
Transmission : automatique DSG à six rapports avec Tiptronic et palettes au volant
Freins : disques ventilés à l’avant, pleins à l’arrière, avec antiblocage ABS
Suspension : indépendante aux quatre roues
Direction : à pignon et crémaillère à assistance électrique
Roues : 18 pouces
Prix : 35 640 $ + taxes

Conditions De L’essai

Date de l’essai : 23 juin au 1er juillet 2014
Météo : Presque qu’entièrement ensoleillé, une journée de pluie, entre 18 et 30 °C
Distance parcourue : 452,1 km (44 % autoroute)
Consommation : 8,3 L/100 km (super sans-plomb)
Régime-moteur à 100 km/h : 1 800 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 200 tours/minute

Par Christian GagnonLeBlogAuto.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>